7

Histoire de la marque

C’est au XIXe siècle que les marques des Maisons de Champagne font leur apparition sur les étiquettes de Champagne afin de pouvoir les différencier entre concurrents.

Vers la fin du XIXe siècle on prend aussi l’habitude de marquer certains événements par une étiquette commémorative de circonstance. Toutes les fantaisies sont alors permises. Aussi l’amélioration considérable des moyens de transport joue favorablement pour le commerce du champagne. Les expéditions vers l’Angleterre augmentent entre 1895 et 1900.

La maison Michel Lévy et Fils, établie en 1858, et maintenant disparue, a enregistré la marque « Champagne de la Jarretière » il y près de 120 ans, le 12 juillet 1900 en honneur à ce prestigieux ordre britannique et à la passion des anglais pour les vins de Champagne.

L’Ordre de la Jarretière

L’Ordre de la Jarretière, est la plus haute distinction des ordres de chevalerie britannique. C’est aussi le plus ancien ordre, créé en 1348, sous le règne d’Edouard III.

L’origine de son appellation viendrait, selon la légende, d’une danse entre Edouard III et sa maîtresse, la comtesse de Salisbury. Cette dernière aurait fait tomber sa jarretière et le Roi se serait immédiatement baissé pour la ramasser. Devant les plaisanteries des courtisans, il s’écria : « Honi soit qui mal y pense». Cette phrase devint alors, la devise de cet ordre.

Encore aujourd’hui, l’ordre de la Jarretière reste le plus important ordre de chevalerie britannique, et l’un des plus prestigieux au monde. L’admission en son sein, confère à ses membres le droit au titre de « Sir».

En 2018, la reine Elizabeth II a célébré les 700 ans de cet ordre. La cérémonie s’est déroulée dans la chapelle Saint-George, qui est à la fois le siège de L’Ordre de la Jarretière mais également le lieu où le Prince Harry a célébré en mai 2018 son mariage avec Meghan Markle.

L’art et le Champagne

Un lien évident entre la création artistique, la femme, apothéose de la beauté, et le champagne, le plus raffiné des vins.

L’histoire du Champagne s’illustre magnifiquement par les affiches. On y découvre l’imagination des artistes, la vie mondaine culturelle et spirituelle d’une société ainsi que l’évolution du vin de Champagne.
L’image que l’on retrouve le plus souvent sur les affiches est celle de la femme. À la Belle Epoque, les Champenois se sont adressés sans lésiner aux meilleurs affichistes de l’époque, des artistes de grande renommée.
Celle diffusée en 1900 par Michel Lévy et Fils pour notre marque « Champagne de la Jarretière », était particulièrement audacieuse pour cette époque.

Une élégante d’une main tient une coupe et de l’autre relève ses jupons pour qu’un vieux beau à monocle, à genoux devant elle, puisse attacher une jarretière à un de ses mollets ; et sur l’affiche on lit « Messieurs !! voulez-vous conquérir les cœurs ! Offrez le Champagne de la Jarretière »

Notre champagne

A travers la présence de 3 cépages emblématiques, le pinot meunier, le pinot noir et le chardonnay, chaque vin compose une partition unique entre fraîcheur, puissance et souplesse.

Le Champagne de La Jarretière puise son talent de la méthode champenoise : une vinification alliant la tradition champenoise avec une touche de modernité entrainant ainsi des champagnes de grande qualité dans l’un des terroirs du vignoble français les plus renommés à travers le monde.

Contact

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Nous contacter

Tel. : + 33 (0)9 83 23 25 53

EMAIL

export@chilli.fr